mercredi 22 octobre 2014

Semaine de formations médicales


Cette semaine l’hôpital à été le théâtre d’étranges activités, de l’épilation collective aux autopsies de pintades consentantes, en passant, entre autres, par des séances d’acupuncture les uns sur les autres avec un certains succès, il faut bien le reconnaitre.




En effet, étant donné l’isolement extrême de la base, les hivernants doivent  être à même de pouvoir aider le médecin en cas de soucis sur base, de bloc opératoire ou tout simplement savoir gérer eux même une plaie, une hémorragie, une brûlure ou pratiquer une suture s’ils sont isolés en cabane, comme à Entrecasteaux par exemple.



L’intérêt n’est pas que théorique puisque cette année les hivernants ont eu à plusieurs reprises à seconder le médecin dans des actes de petite chirurgie, des soins dentaires ou d’autres contributions qui sont tout autant de chances de pouvoir pratiquer des soins qu’ils ne pourront plus réaliser en dehors de ce contexte insulaire coupé du reste du monde. Ils ont été excellents dans ces domaines au cours de l’année 2014 et les nouveaux arrivants ont réussi avec les éloges du jury leur diplôme de Dr House en herbe.


 


Malgré la réussite de cette semaine par l’intérêt qu’ils lui ont accordé, le sérieux avec lequel ils l’ont suivie et la bonne ambiance, bizarrement, je n’ai suscité aucune vocation et nul n’a encore évoqué la possibilité d’une réorientation de carrière dans le médical. J’y travaille...



















Benjamin RAJON,
Bib et sorcier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire