samedi 9 septembre 2017

Arrivée de l'Astrolabe à la Réunion

Un navire couteau-suisse

L’astrolabe est un navire couteau-suisse de par ses multiples fonctions, et un peu sa couleur aussi... Car il s’agit d’un navire polaire, brise-glace, armé par la Marine Nationale, chargé à la fois de surveillance dans l’océan indien et de soutien logistique en Antarctique. Il prend la double relève du navire de patrouille l’Albatros et de l’ancien Astrolabe inauguré en 1988 au Havre, récupéré par une ONG américaine et aménagé en hôpital itinérant en Papouasie Nouvelle-Guinée.

Il est d’abord sorti en juillet dernier des chantiers Piriou à Concarneau pour rejoindre Brest afin d’être armé. Il navigue depuis vers l’île de la Réunion, son port d’attache, où il est arrivé le jeudi 7 septembre 2017… et nous espérons bien le voir prochainement au large d’Amsterdam dans le cadre de sa mission de surveillance !

© Groupe Piriou


2 missions principales : ravitaillement et surveillance

Long de 72 mètres, pouvant accueillir une soixantaine de personnes et transporter jusqu’à 1.400 tonnes de fret, l’Astrolabe aura pour mission, pendant les 4 mois de l’été austral, de ravitailler depuis Hobart en Tasmanie nos camarades de la base Dumont d’Urville en Terre Adélie, capable pour cela de vaincre des épaisseurs de glace de 70 centimètres. Il est également équipé d’une plateforme d’hélicoptère, d’une grue de 35 tonnes et d’un portique arrière. Ces missions sont supervisées par l’Institut Paul Emile-Victor (IPEV) qui a cofinancé la construction du navire avec les TAAF.

Le reste de l’année, l’Astrolabe surveillera les zones économiques exclusives des Terres australes françaises (Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam) dans le cadre des missions interministérielles d’action de l’État en mer (AEM). Il participera ainsi à la protection des intérêts et richesses de la France sur près de 3 millions de km² aux côtés des deux frégates de surveillance Nivôse et Floréal, du patrouilleur Le Malin et du bâtiment multi-missions Champlain.

© helilagon_reunion



Les hivernants du district de Saint-Paul & Amsterdam souhaitent aux équipages de l’Astrolabe d'excellentes missions et espèrent les accueillir prochainement au large de la base Martin de Viviès !


Le Marion Dufresne et l'Astrolabe réunis

jeudi 7 septembre 2017

Départ de la 68e mission

Le Marion Dufresne a approché l’île d’Amsterdam dans la nuit du 28 au 29 août avec à son bord les membres de la 69e mission. Après 17 jours de navigation et une escale à Crozet et Kerguelen pour déposer et accompagner nos collègues dans le début de leurs fonctions, nous apercevons au petit matin la silhouette d’Amsterdam.


Nous sommes chaleureusement accueillis par la 68e mission et les cris des otaries, si rarement habituées par cet étrange ballet. Viennent s’y ajouter, de façon plutôt inattendue, quelques degrés offerts par un magnifique soleil de printemps et les vives et surprenantes couleurs de la base Martin de Viviès. 

Arrivée de la 69e mission

Le jeudi 31 août 2017, le Marion Dufresne nous a quitté avec une partie des hivernants : le chef de district, le personnel militaire et le personnel de soutien de la précédente mission, pour qui cette année restera une expérience inoubliable et marquante. Pour les autres hivernants, précieux gardiens des coutumes d’Amsterdam, l’aventure se poursuit avec nous.



Départ du Marion Dufresne et de la 68e mission© A. Coataena

J’adresse tous mes remerciements aux anciens membres de la mission 68 et en particulier à Laurent, pour leur accueil et leur soutien, et leur souhaite autant de bonheur dans leurs futures missions qu’au cours de cette année riche et intense.



Mathias Régnier
Chef du district des îles de Saint-Paul et Amsterdam
Mission 69



dimanche 27 août 2017

Bienvenue à la 69ème mission

D'ici quelques jours le Marion Dufresne sera en face de la base Martin de Viviès pour l'OP2-2017.

Pour 12 d'entre nous ce sera le départ.

On quitte Amsterdam avec beaucoup de souvenirs en tête et fiers du travail accompli au profit de la réserve naturelle et des programmes scientifiques.

Bienvenue à la 69ème mission !

Nous leur souhaitons un agréable séjour sur cette petite île si attachante.

Enfin, un grand merci à tous les lecteurs qui nous ont suivi cette année.

Tableau de la mission 68 - Dessins de Claire Beauval et Marine De Florinier