vendredi 13 mai 2022

Cérémonie de commémoration de la victoire du 8 mai 1945

L'ensemble des hivernants de la base Martin-de-Viviès s'est réuni ce dimanche, à l'occasion d'une cérémonie commémorant la victoire du 8 mai 1945.

11 heures, la cérémonie débute
11 heures, la cérémonie débute

Le PM Frantz JOSSE, de la Marine, est le commandant des troupes pour cette cérémonie.

les militaires sont alignés face au mat des couleurs

La troupe militaire est représentée par :

  • CNE Morgane DAVID (BIBAMS) du service de santé des armées,
  • MAJ Christohe BOUCHET (chef du BCR, GP) de l'armée de l'air et de l'espace,
  • ADC Jean-Baptiste ARRAMBOURG (chef APPRO) de l'armée de l'air et de l'espace,
  • ADC Gaël AVRIL (chef INFRA) de l'armée de terre,
  • ADJ (TA) Alain LEGAL (chef GARAGE) de l'armée de terre,
  • SCH Emeric DOUAT (transmetteur, BCR) de l'armée de l'air et de l'espace,
  • PM Louis-Pierre RAMBAUD (électricien, CENTRALE) de la Marine.

 

 

Lecture du message de Mme G. DARRIEUSSECQ, ministre déléguée auprès de la ministre des armées, par le DISAMS.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette belle cérémonie, nous avons partagé à la Mairie un vin d'honneur et quelques créolités, préparées par Francis et Alex nos deux cuisiniers.


Photos: Mathieu REVEILLAS

Texte: Samuel MARFING


vendredi 29 avril 2022

Dimanche de Pâques sur l'île Amsterdam

 

Une chasse aux trésors a été organisée par des hivernants le dimanche 17 avril 2022, en ce weekend de Pâques. 

 
Un jeu de piste avec des énigmes nous a conduit sur une dizaine de sites insolites de la base et nous a permis de récolter du chocolat et des centaines de bonbons.

Après un barbecue bien copieux, c'est l'heure du dessert; celui-ci a été confectionné pendant près de trois jours par Morgane (BIBAMS), Francis (chef cuisinier) et Alex (second de cuisine).

 
 
Dépourvu de toute connotation religieuse, cette journée était surtout un prétexte pour passer des moments forts, que l'on partage à l'accoutumée en famille ou avec nos proches, hors contexte particulier des TAAF et de notre hivernage.

Photos: Morgane DAVID, Alex FRIBOURG et Samuel MARFING
Texte: Samuel MARFING

mercredi 30 mars 2022

Mise en service d’une station photovoltaïque sur l’île Amsterdam

Des travaux préparatoires à réaliser avant OP4 2021, ...

Dans le cadre de leur stratégie de transition écologique et de diminution de consommation des énergies fossiles, les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) ont mis en service une centrale photovoltaïque hybride dans l’île Amsterdam. Il s’agit du deuxième dispositif de ce type après la première station déjà installée pour l’île Tromelin en 2017.

Les travaux ont débuté dès le mois d’octobre 2021, en concassant du béton récupéré d’anciens bâtiments (mansardes) pour le recycler, afin de terrasser les surfaces prévues pour la pose de panneaux photovoltaïques.

Travaux de terrassement : zone de la chapelle

        


 

 

 

 

 

 


Travaux de terrassement : zone DZ Technique

 

 

 

 

 

 

 

Travaux : zone de la centrale

 Réaménagement et raffraîchisement pour ce local qui va recevoir les futures batteries et onduleuirs

 

 

 

 

 

 

 

Le premier local a été épuré et rafraichit avant de recevoir les futures batteries et onduleurs de la nouvelle centrale.  De même pour le second, dans lequel un nouveau groupe électrogène, plus performant, est installé pour être utilisé en appoint, en remplacement de deux anciens groupes thermiques.

Installation de la centrale hybride

Deux personnels de la société réunionnaise TopBis et des agents contractuels de l’Infra, qui ont été recrutés par les TAAF spécialement pour ce chantier, ont intégré la mission 73 pendant l’OP4 2021 et complètent l'équipe en place, afin de débuter l’installation de la centrale, le 27 décembre dernier.

Champ photovoltaïque : 284,53 kWc, soit 769 panneaux de 370 Wc, répartis sur les sites de la DZ Technique et de la Chapelle et sur la toiture du récent hangar Prion


Batteries : 1105,92 kWh d’énergie utile, répartie en 72 batteries individuelles








Jusqu’alors, la base Martin-de-Viviès produisait uniquement son énergie grâce à des groupes électrogènes alimentés en fioul, fournissant l’électricité indispensable au fonctionnement des services et laboratoires scientifiques et au maintien d’une présence humaine permanente. La base du district de Saint-Paul et Amsterdam est désormais alimentée par une centrale hybride (photovoltaïque et thermique), depuis le 10 mars 2022, soit à quelques jours près, 500 ans après la découverte de l’île Amsterdam !

Par rapport aux groupes électrogènes précédemment en place, cette centrale permet d’économiser environ 130 m3 de fioul par an, soit 350 tonnes de CO2.


L’équipe constituée de personnels de la société TopBis Réunion, de la Centrale et de l’infra, qui a œuvré pendant 2 mois ½ pour installer la centrale hybride.


Texte : Samuel MARFING

Sources : communiqué de presse TAAF du 16 mars 2022 et fiche technique TopBis Réunion

Photos : Gaël AVRIL et Flavien SABOUREAU