samedi 15 septembre 2018

Formations médicales

Rémy, le médecin de la base, ici on dit le "bibams" explique :


<<
En tant que médecin de district, ma fonction principale est d’assurer un soutien sanitaire aux hivernants tout au long de leur hivernage en leur prodiguant les soins nécessaires à leur bonne santé. 

Étant le seul personnel médical professionnel sur la base, je ne peux pas tout réaliser en cas de situations urgentes ou non urgentes. Mon rôle est donc aussi de former une équipe de soutien médical pouvant m’épauler en cas de besoin et les membres la constituant sont tout simplement les hivernants de la mission. Différents postes sont proposés avec chacun des spécificités bien particulières et jouant toutes un rôle primordial dans la prise en charge d’un éventuel patient. 

Sur la base du volontariat, une équipe d’aides anesthésistes, d’aides chirurgicaux, d’aides techniques et d’aides médicaux généraux est constituée après plusieurs heures de formations. Au programme de ces séances d’apprentissage, je leur apprends à prendre en charge un blessé à l’hôpital, mesurer et surveiller les paramètres vitaux, réaliser un électrocardiogramme, radiographier une zone du corps le nécessitant mais aussi poser une perfusion, effectuer une prise de sang et analyser les paramètres biologiques. Pour certains d’entre eux, le bloc opératoire n‘aura plus de secret : s’habiller en stérile et me seconder lors d’une opération chirurgicale, gérer une anesthésie générale mais aussi stériliser les instruments en cas de besoin. 


 

Des exercices médicaux sont organisés tout au long de l’année afin de mettre en application toutes ces nouvelles notions et apprendre à travailler en équipe si la situation se présentait. 

Tout l’intérêt de ce travail réside dans la transmission de mes connaissances médicales à des personnes n’ayant aucune notion de médecine. On trouve donc ainsi sur Martin-de-Viviès une ornithologue anesthésiste, un électricien biologiste, un chef garage radiologue, un botaniste infirmier, un gérant postal chirurgien, etc. 

Ceci n’est qu’une toute petite partie de la richesse d’un hivernage : le partage des compétences et l’entraide du groupe garant d’une excellente mission ! 
>>

mardi 4 septembre 2018

Manip aliens


Dans le langage taafien, tout ou presque est une « manip ». Au départ, c’est sans doute la contraction de manipulation qui désignait l’acte scientifique à réaliser sur un sujet d’étude selon un protocole bien défini. Mais le terme s’est généralisé, une fiche de sortie de la base est une feuille de manip, des travaux en groupe sont une manip collective et même l’éventuel bain de mer est une manip baignade.
Manip « aliens » donc ! Cela consiste à sortir des frigos et des réserves tous les produits frais qui nous ont été livré et à contrôler un à un, et à la loupe s’il le faut, chaque fruits, légumes et emballages afin d’y traquer la moindre graine étrangère, le plus petit insecte résiduel ou même de relever les éventuelles moisissures ; tous des aliens indésirables que le protocole de biosécurité très strict appliqué dans les Taaf a banni de toute livraison.
Gabriel prélève à la pince à épiler les fourmis dans les feuilles des ananas ou les pucerons dans les poivrons verts et classifie les quelques tiges de graminées trouvées au fond de la caisse de patates douces.


Cette "manip" donne lui à un compte-rendu, ci dessous :

Inspection des produits frais sur l’île Amsterdam
 


Contexte
Les districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises ne produisent quasi pas de produits frais sur place et sont dépendant de l’extérieur en ce qui concerne la nourriture. Les bases sont donc approvisionnées à chaque OP* de denrées alimentaires.
De par sa nature insulaire et son climat clément, l’île Amsterdam est particulièrement propice aux risques d’invasion par des espèces exogènes. De plus, au regard de la difficulté de lutte contre ces espèces, il est important d’être attentif à limiter, voire supprimer, l’arrivée de ces dernières sur l’île.
Dans ce cadre de lutte contre l’introduction d’espèces exotiques, ces produits sont inspectés après chaque livraison et l’inventaire des corps étrangers est réalisé, afin de déterminer et intervenir en amont sur les produits présentant des risques d’introduction de nouvelles espèces.

Matériel & Méthode
L’ensemble des produits frais est inspecté. Pour les quantités reçues supérieures à 100 unités, un échantillon de 100 fruits ou légumes pris au hasard est examiné. Sinon, l’ensemble des produits est inspecté.
Pour chaque catégorie de fruit ou légume, il est renseigné les quantités reçues, le type de contenant ainsi que son état, et enfin l’état des produits.
Dans le cas de la présence d’invertébrés, ces derniers sont prélevés et mis en alcool avant leur envoie à la station biologique de Paimpont. 

Résultats
La manip s’est déroulée le 31 août 2018, soit le lendemain du départ du Marion Dufresne. Outre les 4 agents de la RNN, 9 hivernants étaient présents.

Comme à chaque OP, les mêmes produits arrivent globalement propres et en bon état, il s’agit principalement des pommes, des agrumes, et des légumes racines (carottes, navets, etc.). Les aubergines, patates douces et pommes de terre arrivent avec de la moisissure en assez grande quantité et diversité. Cette OP, les ails, oignons et ananas transportaient des moisissures notamment au niveau de la coupe des racines. Les ananas transportaient encore plusieurs invertébrés dans le feuillage, notamment une petite colonie de fourmis (adultes et œufs). Les poivrons rouges et verts sont arrivés avec de la moisissure, des cochenilles et beaucoup de pucerons (notamment des juvéniles) en particulier sur les poivrons verts.
Plusieurs débris végétaux sont arrivés, allant de simple feuilles sans trop de conséquences à des graines (akènes plumeux) ou des fruits (gousses), qui peuvent être vecteurs d’introduction d’espèces végétales. Des feuilles de Mangifera indica ont été également trouvées.

Mission 70

La mission 70 a débuté.
Chaleureusement accueillie dès la DZ avec banderole, crêpes et oranges pressées.

Elle sera composée de : Brendan, Bruce, Chloé, Claudy, Cyprien, Cyprien, David, Dominique, Gabriel, Gaël, Gaël, Grégory, Hugues, Léa, Lorien, Luc, Mélanie, Mickel-Ange, Pascal, Patrick, Rémy, Serge, Vincent, Yann